Août 1944 : un discours de combat

Cet extrait du discours prononcé par Venise Gosnat lors de la prise de l’hôtel de ville par la Résistance fin août 1944 possède une importante valeur historique. Il a été enregistré sur bande-magnétique par une personne non-identifiée puis offert à Venise Gosnat lors de son 79e anniversaire en 1966. La famille de Venise Gosnat a fait don de cet enregistrement au service Archives-Patrimoine en 2019.

La photographie illustrant la vidéo a été prise en mars 1945. Elle montre Venise Gosnat prononçant un discours lors des obsèques des Ivryens fusillés durant l'Occupation.

Retour sur la Libération d’Ivry.

Le 15 août 1944, Georges Marrane, maire communiste d’Ivry jusqu’en 1939 et vice-président du comité parisien de Libération, charge Venise Gosnat, maire-adjoint communiste d’Ivry jusqu’en 1939, de prendre la tête du comité local de Libération et d’occuper l’hôtel de ville.

Le 19 août, l’hôtel de ville et le centre d’Ivry sont repris par la Résistance. Les opérations sont menées par des résistants communistes et soutenues par des membres du mouvement Libération nord, des résistants catholiques de la paroisse d’Ivry-Port, des gendarmes et des policiers du commissariat d’Ivry.  Comme la capitale, Ivry est entièrement libérée le 25 août 1944.

La date exacte du discours de Venise Gosnat n’est pas connue mais il a probablement été prononcé dans les heures ou les jours qui ont suivi la reprise de la mairie.

Le 9 mai 1945, Georges Marrane retrouve officiellement son siège de maire d’Ivry et Venise Gosnat celui d’adjoint au maire.